Comment la Bretagne renoue-t-elle avec son passé viticole ?

13, Fév 2022 | Cartographie viticole

visuel blog Le vin et la Bretagne ont un très long passé commun.

Le vin et la Bretagne ont un très long passé commun. En effet, avant de devenir une terre cidricole, elle était réputée pour son vin au moyen âge. La plupart des gens ne connaissent cette région de la France que pour ses légumes et sa charcuterie. Beaucoup de facteurs ont contribué à la disparition des vignobles entre le XVIIIe et le XXe siècle. Il y a entre autres le développement du commerce maritime, ou encore l’âge glaciaire.

On n’aurait jamais cru dire cela un jour, mais « grâce » au réchauffement climatique, on prévoit que d’ici une cinquantaine d’années, le climat de la Bretagne sera semblable à celui de Bordeaux, ce qui lui permettra de renouer avec son passé viticole.

visuel blog Quels sont les facteurs propices au retour de la vigne ?

Il est maintenant impossible de l’ignorer, car c’est un phénomène qui préoccupe la planète entière : le réchauffement climatique est en marche. Ces quelques dernières années, la modification du climat a déjà eu des répercussions sur les vignobles et les vins français. Selon les vignobles, les conséquences ont été positives ou négatives. En ce qui concerne la Bretagne, on verra cela comme une opportunité. 

Un autre facteur qui a contribué à l’amélioration de la qualité des vignobles bretons est l’évolution de la réglementation. En effet, à partir du 1er janvier 2016, une mise en place d’un nouvel outil de gestion du potentiel de production viticole a été opérée dans toute l’Europe. En France, chaque année, on rend libre l’autorisation de plantation nouvelle qui correspond à un maximum de 1% de la surface nationale totale plantée de vignes. C’est disponible partout et sans frais. Ce système a permis à plusieurs producteurs de se lancer, et à ceux qui n’ont pas d’autorisation de régulariser leurs situations.

 

Quelques projets en cours

visuel blog Quelques projets en cours

Outre les vignes privées, il y a quelques pionniers qui, sous une forme associative, replantent des vignes en Bretagne depuis plus de 15 ans. En 2003, la vigne du Mont de Garrot au bord de la Rance a été restaurée. Actuellement, elle produit un vin blanc avec son Chenin et un vin rouge avec son Rondo. 

Quelques professionnels et adhérents des Amis de la Vigne de Coteau du Braden se sont également installés en Bretagne. Ils y perçoivent un  très grand potentiel ainsi qu’un terroir avec beaucoup de caractère. Selon leur prédiction, d’ici un ou deux ans, les premiers vins à but commercial produits Treffiagat Saint Jouan-des-Guérets feront leur apparition sur le marché.

 

La création d’un vin nouveau

visuel blog La création d’un vin nouveau

Grâce au climat océanique, ainsi que l’existence des granites et des schistes, on prévoit un nouveau type de vin. Ils promettent de la finesse, de la tension ainsi que de la fraîcheur pour les néo vins bretons à l’exemple de ceux du Pays nantais. Avec différents cépages comme le Chardonnay, le Pinot blanc, le Pinot noir, le Rondo, le Gamay, ou encore le Chenin, vous pouvez vous attendre à des vins très variés aussi. Vous aurez une palette de rouges, de blancs,  rosés, etc. à la fois tranquilles et effervescents.

Pour aller plus loin…

 
Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0