Depuis la création du signe officiel de qualité « vin biologique » en 2012 par l’Union Européenne (UE), on retrouve de plus en plus sur le marché du vin, des produits vinicoles qui arborent fièrement cette étiquette. Ce nouveau concept vous est étranger et vous aimeriez du coup en savoir plus sur lui et sur les vins qui peuvent être classés dans cette catégorie ? Si oui, alors vous êtes au bon endroit.

Définition et labels

va du visuel Format Blog : Le terme “vin bio”, qui est très répandu dans le langage populaire, fait principalement référence à un cru produit, transformé et élaboré sur la base des principes de l’agriculture biologique, aussi bien dans les vignes (viticulture) que dans les chais (vinification). Mais vous devez savoir que ce type de vin porte en réalité le nom de “vin biologique”.

Si jusque dans un passé récent, le label de qualité qui encadrait la production, la transformation et l’élaboration des vins biologiques en France était l’Agriculture Biologique (AB), depuis 2012, il a été remplacé par le nouveau signe de qualité “vin biologique”. Celui-ci est réglementé par l’UE grâce à un cahier des charges européen.

Et contrairement au cahier des charges européen précédent – qui précisait que les vins issus de la viticulture biologique devaient uniquement respecter les principes de l’agriculture bio à la vigne –, celui-ci mentionne également les principes à respecter lors de la vinification des vins bios.

Les caractéristiques

De manière générale, lorsqu’on parle de vin bio, on fait souvent référence à trois catégories de produits biologiques. Chacune d’elles possède des traits particuliers qui, en même temps, la différencient des autres catégories de produits vinicoles bénéficiant eux aussi du qualificatif “bio”.

·         Le vin biologique

Ce signe de qualité européen instauré en 2012 diffère de celui de 1991 par son niveau d’exigence. En effet, la nouvelle réglementation européenne va bien plus loin que cette dernière dans son cahier des charges qui stipule que pour profiter de la dénomination “vin biologique”, le cru doit être à la fois issu d’une vigne et d’une vinification bio.

·         Le vin biodynamique

Contrairement à la dénomination “vin biologique” qui est certifiée par l’UE, le “vin biodynamique” est une charte non certifiée basée sur un cahier des charges privé.

D’après les règles consignées dans ce dernier, les produits vinicoles entrant dans cette catégorie de vins dits bio sont issus de vignes ayant subi un traitement homéopathique généralement à base d’infusion de plantes, mais pas seulement.

Au-delà de cela, les vins biodynamiques respectent un dosage en souffre inférieur à celui du vin bio et ne sont en aucun cas soumis à la chaptalisation (ajout de sucre).

·         Le vin naturel

Les usages de cette catégorie de vins, qui rappelons-le n’est pas certifiée, est encore plus strict que les deux précédents. Par exemple, à l’inverse des vins qualifiés de bio, le “vin naturel” ne tolère aucun intrant. Même s’il autorise les sulfites, notamment à des fins de conservation, il n’en contient généralement que des quantités extrêmement limitées.

Où trouver des vins bios ?

Depuis le début des années 2010, les ventes de vins bios ne cessent de croître, à tel point qu’il existe dorénavant des cavistes spécialisés dans la vente de vins bios, en particulier dans les grandes villes.

Mais vous pouvez également trouver des vins bios dans d’autres commerces traditionnels de vin :

  • cavistes généralistes ;
  • grande distribution ;
  • caves coopératives ;
  • les ventes directes de producteur.

Dernier point, vin bio ne veut pas toujours dire vin de grande qualité. La base du vin bio est le respect de l’environnement mais les autres vins, n’en sont pas plus mauvais. Alors sachez faire la distinction.

Et pour les amateurs, n’oubliez pas de vous rendre dans la boutique geoVINUM pour découvrir nos dernières créations autour du vin.

Pour aller plus loin…

 
Votre panier0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0