Le vin de glace, traduit en allemand comme Eiswein et en anglais avec le terme Ice wine, indique une typologie de vin doux caractérisée par une méthode de production particulière.

L’originalité du vin est le fruit de la fermentation des grappes gelées, qui sont vendangées au début de la saison d’hiver à une température de 7 ou 8 degrés en dessous de zéro.

Du point de vue des caractéristiques, cette variété de vin se distingue pour sa couleur jaune, doré, avec parfums de menthe, camomille, miel, abricot et orange confite : la douceur est l’attitude principal dans le goût, même si parfaitement balancé avec un arôme frais.

L’histoire du vin de glace

D’après les Historiens, la production d’un vin semblable au vin de glace peut se retrouver depuis les temps anciens : des écrits de Pline l’Ancien (AD 23-79), par exemple, donnent des indications à propos des grappes vendangées tardivement (après la première neige ou après novembre).

Par la suite, on retrouve d’autres traces de la production de vin de glace en Franconie en 1794.

En 1830 à Dromersheim en Allemagne, on retrouve des traces d’une pratique identique de vin de glace, notamment en termes de vendanges et de fermentation.

Autre pays producteur de vin de glace, dont l’histoire se mélange avec celle allemande, c’est le Canada : en effet, le premier vin de glace a été réalisé en 1972 par un immigré allemand dans la Okanagan Valley.

Dix ans plus tard, une autre compagnie de vin canadienne a tenté la production de vin de glace, en obtenant un succès plus grand du premier essai (dans l’Okanagan Valley) : cet événement a transformé cette typologie de vin comme d’usage courant et beaucoup vendue dans le territoire canadien.

La production du vin de glace

Le vin de glace est produit à partir de raisins gelés. Ils sont récoltés généralement pendant l’hiver, en Novembre et Décembre dans l’hémisphère Nord. Ces grappes gelées ont perdu de l’eau, se sont flétries et ont ainsi concentré du sucre. Après la vendange, les grappes sont rapidement libérées par la glace, ensuite pressés et une fois obtenu le moût très doux, on les transfère dans des vasques pour préserver au maximum les arômes.

La récolte rapide et la compression des grappes gelées explique la haute concentration des sucres : les raisins conservent leur propriétés grâce aux basses températures, en glaçant l’eau à l’intérieur des raisins. Donc le moût du vin de glace va être caractérisé par une haute concentration des sucres et une réduite présence d’eau par rapport aux autres.

Du fait de cette haute concentration, les levures ne seront pas capables de consommer tout le sucre, ce qui laissera des sucres résiduels dans le vin. Le produit final sera donc sucré.

Les zones de production du vin de glace

Lien Canva du visuel Format Blog :

Aujourd’hui, les Pays principaux qui se dédient à la production de vin de glace sont le Canada, l’Allemagne, l’Autriche ou encore la République Tchèque. Récemment d’autres pays, comme la France, se sont intéressés à la création du vin de glace dans les zones les plus froides.

Vous aimez le vin de glace ? Découvrez notre carte du Canada qui répertorie les zones de vinification principales où l’on y produit du vin de glace.

Pour aller plus loin…

 
Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0