Avec ses 951 693 hectares de vignes, l’Espagne figure parmi les plus grands producteurs de vins au Monde. Le pays produit en effet une grande variété de vins. Ceux-ci diffèrent les uns des autres en fonction de la région géographique où ils sont transformés et élaborés ainsi que du savoir-faire reconnu utilisé. Pour pouvoir les différencier et les protéger, des Denominaciones de Origen (DO) leur ont été attribuées suivant leur provenance territoriale. Ce système est équivalent au système des appellations d’origine contrôlée français (AOP).

Définition de la DO

Abréviée généralement en DO, la Denomincacion de Origen – en français “dénomination d’origine” – est un label de qualité espagnol permettant d’assurer la protection d’un terroir et d’un savoir-faire dans l’univers viticole espagnol.

De par sa fonction, la DO est semblable à l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), qu’on retrouve uniquement en France, et à l’Appellation d’Origine Protégée (AOP) européenne. Comme c’est le cas en France et en Italie, les producteurs de vin espagnols doivent eux aussi respecter un cahier des charges pour pouvoir utiliser l’appellation d’origine de leur choix sur toute l’étendue territoriale.

En Espagne, c’est l’Instituto Nacional de Denominaciones de Origen (INDO) qui s’occupe de définir les zones ou régions viticoles pouvant profiter des appellations d’origine ou DO. Comme vous l’avez probablement deviné, il s’agit de l’équivalent de l’INAO français.

Afin de se conformer aux règles établies par l’Union Européenne (UE), le gouvernement espagnol a fait réviser, au début du XXIe siècle, la classification des dénominations enregistrées sur son sol pour les faire correspondre à la réglementation en AOP ou en IGP (Indication Géographique Protégée).

Aujourd’hui, outre les D.O., on trouve aussi des Denominaciones de Origen Calificada (DOCa) qui sont un niveau supérieur des DO, au nombre de deux : Priorat et Rioja. Enfin, certains domaines ont été élevés au rang de Cru : les Vinos de Pago.

Les chiffres

Avec les restructurations initiées en 2020 par l’État d’Espagne dans le domaine viti-vinicole, le nombre de Denominacion de Origen a rapidement évolué.

Si jadis, seule une quarantaine d’appellations viticoles avait droit au label de protection DO, ce n’est plus le cas de nos jours. En effet, ce chiffre avoisine les soixante-dix. Aussi faudra-t-il s’attendre à ce que ce nombre augmente encore dans les années à venir d’autant que la quantité de viticulteurs aspirant à cette prestigieuse dénomination ne cesse de croître.

Le cahier des charges

A l’instar des appellations d’origine françaises ou italiennes, le système des vins d’origine espagnol est basé sur un cahier des charges. Et celui-ci varie très souvent d’une dénomination d’origine à une autre.

Ce document très important qu’est le cahier des charges, renferme toutes les règles précises sur :

·         les vignes ;

·         la zone de production ;

·         les types de cépages ou raisins utilisés ;

·         le processus de production à respecter ;

·         l’étiquetage et/ou le conditionnement du vin ;

·         etc.

Ce sont là quelques-uns des points auxquels les viticulteurs locaux doivent se conformer au moment de produire, de transformer et d’élaborer un vin répondant aux critères de la Denominacion de Origen de leur choix.

Chez geoVINUM by EtOH, nous sommes de fervents partisans du respect des Appellations. En effet, ce système permet de pouvoir bien identifier la provenance et la typicité des vins. Sur toutes nos cartes, nous avons eu à coeur d’identifier les appellations d’origine de chaque pays : n’hésitez pas à consulter notre catalogue.

 
Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0