Le « terroir » est un mot qui porte souvent à confusion du fait qu’il change selon les perceptions et les circonstances de son usage. Malgré les nombreuses définitions que les experts de l’écosystème lui ont attribuées, la question d’une définition fixe du mot reste à redouter. Néanmoins, on peut retenir de toutes les définitions possibles que le terroir est un ensemble des différentes caractéristiques ou facteurs qui rentrent dans le système de production de la vigne. Il s’agit des caractéristiques tel que le type de sol, la topographie, le sous-sol, le climat, pente, exposition, lieu géographique ainsi que les facteurs humains.

Le Terroir

Qu’est-ce qu’un terroir dans le monde du vin ?

Spécifiquement, dans le monde du vin, le terroir est perçu comme les différents aspects tangibles du Vignoble. Le terroir Vignoble tel qu’on le désigne est en effet une expression clé pour les amoureux du vin. Il est un bon indicateur pour les viticulteurs aussi pour les dégustateurs du vin. Le terroir permet aux viticulteurs de connaître la qualité du sol, du sous-sol, du climat et de la topographie afin de s’assurer de la qualité et le rendement de la vigne. Il donne de même aux consommateurs une idée sur la marque de vin, et donc, un indicateur de choix de vin. Un vin extrait des raisins moissonnés sur un sol déterminé, possède des spécificités en termes de goût, aspect, consistance, odeur et couleur qu’on ne peut retrouver dans d’autres vins.

Les informations en rapport avec le terroir

Des différentes recherches effectuer par les agronomes, géographes, géologues, hydrogéologues, botanistes et climatologues, on déduit des informations « clés » qui intéressent les dégustateurs. En général, la qualité des moissons de raisins et des vins dépend essentiellement des facteurs externes comme le soleil, la pluie, le vent, la température et l’effet millésime.

1- La formation du sol et les attributs organoleptiques des vins : la composition du sol exerce une influence sur les raisins, leurs maturations et leurs qualités et donc sur les caractéristiques propre du vin.

2- Le facteur sol impacte l’effet terroir et la représentativité des vins : réservoir d’eau, de nutriments et beaucoup d’autres éléments organique qui contribuent à la croissance des plantes de Vigne, les facteurs du sol (profondeur, humidité, fins, etc.) détermine également la qualité des moissons.

3- Le soleil et les caractéristiques organoleptiques du vin : les rayons solaires favorisent la photosynthèse (élaboration des sucres). Le soleil impacte donc le goût du vin.

4- La température et le mûrissement des raisins : plus le degré de chaleur est élevé, plus la maturation des végétaux (vigne) se déroule dans de bonnes conditions.

5- La pluie et la maturation des raisins : la bonne croissance des raisins nécessite une quantité d’eau estimée de 400 à 600 mm par an par les climatologues. Les raisins ont besoin de suffisamment d’eau au cours de la floraison et la moisson. Elle permet de régulariser le taux de sucre dans la vigne.

6- Le vent et la vigne : le vent assure la fonction de protecteur et de régulateur. Il évapore les maladies de la vigne.

 
Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0