En vacances du côté de Saint-Jean-de-Luz, Saint-Jean-Pied-de-Port, Pampelune ou Saint-Sébastien, buvez local et découvrez des appellations originales du pays basque !

L’origine de la viticulture au pays basque est antérieure à l’invasion romaine. Dans cette région, la vigne sauvage poussait en abondance. Puis cette région s’est développée sous l’impulsion des moines, notamment dû au fait que cette région se trouvait sur le chemin de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Certaines vignes auraient survécu au phylloxéra et auraient aujourd’hui plus d’une centaine d’années.

Le vignoble côté français

Côté français, le vignoble se situe entre Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint Etienne de Baigorry. Les vignes sont plantées entre 200 et 400m d’altitude. Il n’existe que deux appellations d’origine contrôlée, Irouléguy et Saint-Mont. On y trouve des cépages internationaux, tel que le cabernet sauvignon ou le cabernet franc mais aussi des cépages plus intimistes, comme le tannat, le courbu, le petit et le gros manseng.

Les vins rouges d’Irouléguy sont puissants, gourmands. Les rosés et les blancs sont aromatiques tout en gardant une belle fraîcheur.

Le vignoble côté espagnol

Côté espagnol, le vignoble basque inclut des parcelles de l’appellation Rioja, “le Bordeaux espagnol”, produisant des vins fruités, puissants en alcool et en tannins mais très agréables au palais. On y trouve également des vins de l’appellation de Navarre.

Mais la boisson traditionnelle du pays basque espagnol n’en reste pas moins le txakoli, un vin blanc légèrement effervescent, faiblement alcoolisé mais très acide. Il est souvent servi à l’apéritif ou pour accompagner les tapas et célèbres pintxos. Ce vin n’a pas vocation à être gardé, c’est un vin canaille, un vin d’amis, qui se boit au bar à tapas et qui rafraîchit les soirs d’été. Sachez que vous pourrez parfois trouver du txakoli en version rouge et rosé.

 
Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0